28 janvier 2011

Eté (Paul Verlaine)

Et l'enfant répondit, pâméeSous la fourmillante caresseDe sa pantelante maîtresse :Je me meurs, ô ma bien-aimée ! " Je me meurs ; ta gorge enflamméeEt lourde me soûle et m'oppresse ;Ta forte chair d'où sort l'ivresseEst étrangement parfumée ; " Elle a, ta chair, le charme sombreDes maturités estivales, -Elle en a l'ambre, elle en a l'ombre ; " Ta voix tonne dans les rafales,Et ta chevelure sanglanteFuit brusquement dans la nuit lente." in Parallèlement
Posté par shamrouh à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2011

Ballade Sappho (Verlaine)

Ma douce main de maîtresse et d'amantPasse et rit sur ta chère chair en fête,Rit et jouit de ton jouissement.Pour la servir tu sais bien qu'elle est faite,Et ton beau corps faut que je le dévêtePour l'enivrer sans fin d'un art nouveauToujours dans la caresse toujours prête.Je suis pareil à la grande Sappho. Laisse ma tête errant et s'abîmantA l'aventure, un peu farouche, en quêteD'ombre et d'odeur et d'un travail charmantVers les saveurs de ta gloire secrète.Laisse rôder l'âme de ton poètePartout par là, champ ou bois, mont ou... [Lire la suite]
Posté par shamrouh à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :